Voyage en Charente Maritime : septembre 2022

30 personnes participent à ce voyage : 8 pour le CRB et 22 pour VLP.

Départ à 6h45, ce lundi 19 septembre : tout le monde est à l’heure. Notre chauffeur Thierry est aux commandes de notre car pour les 3 jours.

Nous nous arrêtons sur l’autoroute, à Blois, pour un petit déjeuner, bien apprécié par tous les participants. Et c’est avec un peu d’avance sur l’horaire que nous reprenons la route en direction de Poitiers.

Après une bonne restauration « chez Maurice », notre groupe part à l’assaut de la ville de Poitiers. Notre guide Valentine nous dirige vers le quartier médiéval, avec :
– tout d’abord la Mairie, majestueuse bâtisse, qui est, semble-t-il, la petite sœur de la mairie de Paris.
palais-comtes-Poitou– puis l’ancien palais des comtes de Poitou, devenu un certain temps le palais de justice, témoignage médiéval du style architectural du gothique angevin. Il est aujourd’hui un lieu vivant dédié à la rencontre entre tous les habitants, la valorisation de projets artistiques et culturels, ainsi qu’à divers évènements.
Cathedrale-Saint-Pierre– et pour terminer notre visite, nous suivons Valentine jusqu’à la Cathédrale St Pierre : magnifique trésor gothique avec ses splendides vitraux, dont un daté du 12ème siècle, ainsi que sa façade imposante, sa rosace et ses 3 portails aux sculptures magnifiques ; sans oublier le grand orgue « Clicquot » qui a conservé sa mécanique d’origine.

Toujours avec une précision horlogère, nous regagnons notre car, pour un départ vers La Rochelle, à environ 2 heures de route.

À l’hôtel Ibis Style, où nous arrivons, notre installation se fait rapidement avec la répartition des chambres, afin de pouvoir se reposer pour les uns, ou de découvrir le vieux port situé tout près pour d’autres.

A 19h30, tout le monde est déjà prêt à partir à pied en direction du restaurant « le Pompon », situé sur le vieux port à quelques encablures de notre hôtel. Que voulez-vous, nous, les seniors, nous adorons manger lorsque nous sommes en voyage. Convivialité oblige !!!

Un dîner remarquable nous y attend avec un service sans faute. Nous dégustons de petites moules en demi-coquilles sur crème citronnée, un dos de lieu noir crème Pineau safrané et sa poêlé de légumes, et pour couronner ce festin une ile flottante en dessert. Vin et café sont aussi au menu. Une promenade digestive s’impose après toutes ces agapes.

Quartier libre pour tout le monde et une bonne nuit réparatrice sera la bienvenue.

Le mardi 20 septembre, nous reprenons le car pour Rochefort pour une visite guidée, en 2 groupes, du Centre International de la Mer, site emblématique de la ville, regroupant :
corderie-royale– la Corderie Royale : de la terre à la mer, des champs de chanvre aux vaisseaux du Roi, nous découvrons le travail des cordiers, leurs gestes quotidiens, la transformation de la matière, et toute l’activité d’une grande manufacture, de 390 m de long, où ont été fabriqués, au temps de la marine à voile, les cordages nécessaires aux navires de guerre du Ponant.
– l’École de Médecine Navale, fondée en 1722, monument historique, musée, bibliothèque, est un lieu fort émouvant. Pendant plus de 240 ans, elle a formé les chirurgiens embarqués à bord des navires de guerre. Les surprenantes et fascinantes collections anatomiques, zoologiques ou ethnographiques, rassemblées dès le XVIIIème siècle à la suite des voyages des officiers de santé, témoignent de la volonté de comprendre le corps humain. Heureusement préservée dans son état du milieu du XIXème siècle, la découverte de son atmosphère unique s’impose.ecole-medecine-navale
– Le Musée de la Marine est établi, sur 2 000 m2, dans l’hôtel de Cheusses, où sont exposés : maquettes, modèles réduits des vaisseaux de l’arsenal maritime de Rochefort fondé par le roi Louis XIV, outils, tableaux, sculptures, machines, armes ou instruments de navigation, … Cette exposition livre toutes les clés de compréhension de cet arsenal.

Nous terminons cette visite des plus instructives et étonnantes, autour d’une table pour se restaurer et échanger nos impressions sur notre belle découverte : le restaurant « Les Longitudes » nous offre un déjeuner simple mais bienvenu.

A 15h30, toujours avec une précision horlogère, notre groupe rejoint le car, car la journée n’est pas terminée : retour à notre hôtel de la Rochelle, où après un court instant de délassement, nous avons rendez vous à l’office du tourisme pour une visite guidée de la ville.

Marie Agnès, notre GO passionnée, nous conduits à travers les vieilles ruelles médiévales de la ville, et nous donne de nombreuses explications historiques sur cette cité dédiée à la pêche et au commerce, depuis le XIIe siècle :
– traditions maritimes avec son vieux port et son immense port de plaisance ultra moderne,
– maisons à colombages et une architecture renaissance, rue à arcades datant du XIIe siècle,
– la tour de la Lanterne, phare médiéval et sa flèche gothique datant de l’époque où la tour était une prison,
port-la-Rochelle– la tour de la Chaine qui protège l’entrée du port,
– la tour Saint-Nicolas datant du XIVe siècle, emblématique du vieux port pendant 5 siècles, a assuré la défense de la Passe. Elle repose sur des pieux de chênes, enfoncés jusqu’à 6 mètres, à sabots métalliques. La nature meuble du terrain a entrainé un important devers de l’édifice lors de sa construction : elle présente encore aujourd’hui une inclinaison de 2%.

Après cette visite marathon, nous rejoignons notre hôtel, la tête pleine et nos pieds douloureux. Un rapide repos nous remet les idées en place pour aller dîner au restaurant de « la Dame de Trèfle » où notre menu est moules frites.

Nous sommes tous extrêmement fatigués par cette journée intense et riche en informations. Notre lit sera le bienvenu pour une nuit réparatrice.

La journée du 21septembre démarre en fanfare, dès le petit déjeuner à 7h15 : un face à face avec un car d’allemands, nous oblige à chercher des places pour poser nos plateaux (erreur de jugement du personnel de l’hôtel, car dixit ces derniers, nous devions être seuls dans la salle). Nous arrivons quand même à nous trouver un coin pour se restaurer.

Avec toujours cette précision suisse, nous partons à 8h45 pour le Marais Poitevin, dont l’aménagement a commencé au Xème siècle, par des moines.

maison-marais-poitevinLa « Maison du Marais Poitevin » est un musée incontournable, à Coulon, en bord de Sèvre, qui s’étale sur 700 m2. Une maquette et une vidéo sur grand écran, le « Maraiscope », nous permet de découvrir toutes les étapes de l’aménagement du marais poitevin : marais mouillé, marais desséché lové entre terre et mer. Puis nous visitons successivement : la salle de la batellerie ; la salle de l’anguille, où l’on découvre la surprenante « migration » de l’anguille jusqu’à la mer des Sargasses, et les différentes techniques de pêche ; et enfin l’intérieur d’un habitat du marais. Une belle découverte pour nous tous, et le tout, guidée par un maître hors pair de l’humour.

Après être remontés dans notre car pour une courte distance, nous arrivons pour notre déjeuner au restaurant « le Chantilly », charmant endroit, de style guinguette en bordure d’un cours d’eau, où nous attend un menu maraichin typique.

Notre groupe est enchanté de cet endroit, et toujours accompagné du soleil, après ce déjeuner nous filons à bord de nos 4 barques à fond plat dans la deuxième zone humide de France, pour une promenade de 1h30 : nous empruntons un labyrinthe de canaux du réseau secondaire, sous une végétation extrêmement dense, très bien maîtrisé par la main de l’homme, et aidé par nos amies les vaches qui paissent, sur les parcelles, une herbe bien grasse en regardant passer les touristes en barque.

Le parc œuvre pour la sauvegarde, la restauration et la valorisation du Marais dans une dynamique de développement durable. Détail insolite : le transport des vaches dans les parcelles se fait en barque, 2 vaches et parfois 3 sont installées tête-bêche et en travers pour éviter qu’elles mettent l’embarcation en difficulté, si elles sont prises de peur et bougent trop.

Le « pigouilleur » se trouve lui dans la partie pointue de la « plate » pour s’équilibrer et guider l’embarcation avec « la pigouille » (rame). Contrairement à ce que l’on peut croire l’extrémité pointue se situe à l’arrière et le bout carré est à l’avant.

La loutre, le ragondin, le héron, les oiseaux d’eaux et toute la flore environnante marquent le regard à travers les herbes.

Notre voyage prend fin, avec la tête pleine de belles images et d’anecdotes, ainsi que d’informations complètes distribuées par nos guides passionnés. Nous les remercions fortement pour leurs explications, sans oublier notre chauffeur Thierry pour sa disponibilité et sa gentillesse.
Ce voyage sera un merveilleux souvenir pour nous tous.
Pour voir les photos, cliquer sur le lien suivant : album Charente Maritime.
Nous attendons le prochain avec impatience.

Sortie au Théâtre : dimanche 20 novembre 2022

Nous vous proposons une sortie à Paris, le dimanche 20 novembre, pour aller assister à la pièce de théâtre “Le Tourbillon”, au théâtre de la Madeleine, 19 rue de Surène, Paris 8è. Le spectacle est prévu de 16h30 à 18h.

Cette comédie a été écrite et mise en scène par Francis Veber, avec comme acteurs : Philippe Lellouche, Caterina Murino, Aline Gaillot et Stéphane Metzger.
Francis Veber, c’est aussi le scénariste du “Dîner de Cons”, du “Grand Blond avec une chaussure noire”, ou de “La chèvre” …
Le “Tourbillon”, c’est notre époque, pleine de bruit et de fureur. Norbert est flic. Sa femme Sophie travaille dans un salon de coiffure. Éric, journaliste, a épousé Christine, la sœur de Norbert. Christine est belle, intelligente, et c’est l’élément le plus équilibré du quatuor. Elle tente de ralentir le tourbillon qui entraîne les autres, mais c’est dur de se battre contre son époque. Heureusement pour nous, dans tout ce bruit, toute cette fureur, il y a encore un peu de place pour le rire.

Nous avons d’ores et déjà réservé 50 places en orchestre. Le tarif, pour les adhérents, sera de 50 € transport en car compris (ou de 40 € sans transport). Le départ en car est prévu aux alentours de 14h30 (on précisera ultérieurement le lieu et l’heure du rendez-vous du dimanche après-midi, pour ceux qui prendront le car).
Nous vous demandons de vous inscrire (en précisant si vous prendrez le car ou non), par SMS ou par mail, auprès de :
    Béatrice Bigot : au 06 16 55 74 59, beatrice.bigot91@free.fr
    ou Paulette Boulanger : au 07 78 12 67 31, paule.boulanger@free.fr

Pour validation de l’inscription, les chèques (à l’ordre des Poudriers d’Escampette) sont à adresser, avant le 16 octobre inclus, à Béatrice (16 rue des Pierreux, 91610 Ballancourt) ou à Paulette (27 rue Louis Aubrac, à VLP).
Pour les virements, bien préciser “théâtre”.

Le nombre de places étant limité, les inscriptions se feront en fonction de l’ordre d’arrivée du règlement.

Bilan du forum des associations 2022 de VLP

Notre présence au forum de Vert Le Petit, le samedi 3 septembre, nous a permis de rencontrer de nombreux retraités, essentiellement des vertois, et quelques anciens du CRB.
Beaucoup nous connaissaient déjà et sont venus discuter de nos actions, d’autres nous ont découvert, deux ont décidé d’adhérer. Ces échanges sont des moments importants pour notre association.
Cette présence au forum des associations nous permet de nous intégrer encore un peu plus à la vie sociale et associative de la commune, et de montrer au travers de photos, de flyers et de planches, l’ensemble de nos activités. Elle devra être reconduite en 2023.
En fin de journée, nous avons partagé le verre de l’amitié lors de l’apéritif offert par la Mairie.
Merci à Alain, Béatrice, Catherine, Christian, Guy, Jean Claude, Micheline, Monique et Paulette, d’avoir animé notre stand.

Forum des associations 2022 à VLP

Le forum des Associations de Vert-le-Petit se tiendra
au gymnase Roger Bambuck
(rue Marcel Charon, à Vert-le-Petit)
le samedi 3 septembre de 14h à 18h

Venez nombreux nous retrouver au stand des Poudriers d’Escampette.
On vous présentera les activités prévues d’ici la fin de l’année,
et nos projets pour 2023.

Si vous souhaitez participer aux activités du 4ème trimestre en 2022,
vous pouvez encore adhérer à l’association :
votre cotisation 2022 sera réduite à 15 euros.