Archives de catégorie : Décès

Décès d’Yvon Coche

Nous venons d’apprendre avec tristesse le décès d’Yvon Coche, survenu le 28 février 2021, dans la région toulousaine, à l’âge de 95 ans.
Yvon Coche était ingénieur de l’Ecole Centrale.
Il a travaillé, pendant plusieurs années à la SRTI, une société d’ingénierie, où il s’est occupé de la mise en route de l’usine de Pierrelatte d’enrichissement d’uranium.
Ensuite, il s’est fait embaucher à la SNPE, en tant qu’adjoint à Jean Faure, alors responsable du Service Plan et Programmes et futur PDG. Quelques années après, en 1972, il a été muté au CRB, en tant que sous-directeur, tout d’abord de Jean-Paul Konrat, puis de Guy Pontvianne.
À son départ en retraite, il a déménagé dans la région de Grasse, avant de revenir dans les environs de Toulouse.
Le Conseil d’Administration des Poudriers d’Escampette, et tous ses adhérents, présentent leurs sincères condoléances à toute sa famille.

Décès de Jacques Salmon

L’AF3P vient de nous informer du décès de Jacques Salmon :
“Nous venons d’apprendre avec grande tristesse, le décès de notre ami Jacques SALMON, ancien de la SNPE et de l’IPE, adhérent de l’AF3P.
Son brutal décès est survenu dans la nuit de lundi à mardi, suite à une grave attaque cardiaque survenue dimanche 21 mars.
Les dates et lieux de son inhumation ne sont pas encore connus.”

Jacques Salmon était un IETA (Ingénieur des Études et Techniques de l’Armement) qui a effectué une grande partie de sa carrière à la SNPE, notamment comme ingénieur de sécurité, puis directeur de la poudrerie d’Angoulême.
Il a fait un court séjour au Centre de Recherches du Bouchet, lors du déménagement, depuis le siège du Groupe SNPE à Paris, de l’équipe de direction de DPE. Il était, à cette époque, Directeur Qualité de DPE.
Ayant conservé son statut militaire d’origine, il a réintégré la DGA pour assurer la fonction d’inspecteur en sécurité pyrotechnique au sein de l’IPE (Inspection des Poudres et Explosifs).

Ceux qui ont eu le plaisir de travailler avec lui se souviennent de sa compétence, sa capacité d’écoute et de travail en équipe.

Les membres du Conseil d’Administration de l’association « Les Poudriers d’Escampette », et tous ses adhérents, présentent leurs sincères condoléances à toute sa famille.

Décès de Madame Suzanne Berbigette

C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris le décès de Madame Suzanne Berbigette, née Rosalie, à l’âge de 89 ans. Elle est décédée le 25 octobre 2020, à l’hôpital de Champcueil.

Elle est née à Auxerre en 1931 où elle a vécu jusqu’en 1950. Ensuite avec son époux Serge, rencontré dans cette même ville, elle vient habiter à Vert-le-Petit.
À la suite du décès de son époux en 1967, elle est embauchée au Centre d’Études du Bouchet avec un statut “d’ouvrière d’État”.
Dans un premier temps elle a travaillé à la cantine, qui à l’époque était située près de la place Duquesne. Elle a ensuite passé des examens internes, de manière à pouvoir travailler dans les laboratoires du CRB. Cela lui a permis de rejoindre l’un des laboratoires de chime en 1971, puis le laboratoire d’essais mécaniques vers 1974. Elle y restera jusqu’à son départ en retraite en 1987.
A la création de la SNPE en 1971, elle fait le choix d’être détachée au CRB.
Pendant son activité professionnelle, elle se déplaçait à bicyclette, ce qu’elle a continué à faire à la retraite, ainsi que la marche.
Sa retraite a été bien remplie, car elle s’occupait beaucoup de sa maman âgée, ainsi que de son petit-fils Anthony.

Ses obsèques se sont déroulées le vendredi 30 octobre 2020 en l’église de Vert-le-Petit, et l’inhumation a eu lieu dans le cimetière communal.
Nos pensées vont à ses 4 enfants, 6 petits-enfants et 5 arrière-petits-enfants.

Les membres du Conseil d’Administration de l’association “Les Poudriers d’Escampette”, et tous ses adhérents, présentent leurs sincères condoléances à toute sa famille.

Décès de Pascal Gauthier

Nous venons d’apprendre avec une grande tristesse le décès de Pascal Gauthier, ce mardi 27 octobre 2020, à l’âge de 63 ans.

Pascal était arrivé au CRB en 1978. Il travaillait comme responsable de projet dans le domaine des blindages (résistance aux balles de gros calibre – formulations de résine à base de caoutchouc époxyde). Pendant son séjour au CRB, il obtient, en 1989, le diplôme d’ingénieur du CNAM. Dans les années 1990, il se fait embaucher par la société MELCO du groupe SNPE comme ingénieur commercial. MELCO, située à Limours en Essonne, était spécialisée dans la fabrication de blindage en matériaux composites. En 1996, il rejoint STRUCTIL comme responsable du service production. Poste qu’il occupa jusqu’en septembre 2018, date de son départ à la retraite.
Pascal était un amoureux de la vie qu’il croquait à pleines dents : grand voyageur aux 4 coins du monde ; amoureux de la mer qu’il pratiquait à travers la pêche, la plongée, le bateau ; pratiquant le badminton ; grand chercheur de champignons ; amateur de repas entre amis dont il appréciait la convivialité et auxquels il apportait sa joie de vivre : bref un épicurien au bon sens du terme.

Pascal et Patricia avaient rejoint les Poudriers d’Escampette en 2019.

Les membres du Conseil d’Administration de l’association « Les Poudriers d’Escampette », et tous ses adhérents, présentent leurs sincères condoléances à Patricia et à leurs deux enfants Emilie et Anaïs.

La cérémonie religieuse se déroulera le vendredi 6 novembre, à l’Église de la Ferté-Alais, à 9h30, dans le respect des règles sanitaires liées au confinement.

Décès de Jean-Marceau Luron

Nous venons d’apprendre avec tristesse le décès de Jean-Marceau LURON, ce vendredi 29 mai 2020, à l’âge de 72 ans. Il y a un mois, en bricolant, il est tombé d’une échelle, d’une hauteur de 3 m. Hospitalisé en urgence dans un état comateux, il n’est jamais sorti de son coma.

Jean-Marceau a été embauché au Centre d’Etudes du Bouchet au milieu des années 60. Quand le CEB a été scindé en deux en 1971, il a fait le choix d’être détaché au CRB en tant qu’ouvrier d’Etat. Après avoir été tourneur aux ateliers généraux, il a rejoint le service de fabrication demi-grand, puis le service « matériaux civils », où il a travaillé sur les lignes « fibres de bore ». Enfin, il a été transféré au service « balistique », où il a travaillé dans le « tunnel de tir », pour mettre en œuvre les différents canons de 12,7-20 et 30mm, et pour faire de la radiographie X dans le cadre de la balistique interne. Il était aussi responsable du dépôt protégé des armes. Lorsque les ouvriers d’Etat ont dû quitter le CRB, au milieu des années 90, il a été muté au CEV de Brétigny.

C’était un chasseur, et un passionné d’armes à feu. Il a créé la section « tir » au sein du club sportif du CRB, et en a été le responsable de nombreuses années : les entraînements avaient lieu le samedi matin.

L’image qu’il a laissée au CRB, est celle de quelqu’un de très gentil et sympathique, toujours prêt à rendre service, et qui aimait vraiment son travail.

La cérémonie religieuse sera célébrée le mercredi 10 juin à 10h15, en l’Église Notre-Dame de la Ferté-Alais (port du masque obligatoire).

Les membres du Conseil d’Administration de l’association « Les Poudriers d’Escampette », et tous ses adhérents, présentent leurs sincères condoléances à toute sa famille.