Bilan : visite des Passages Couverts du 20 septembre

A trois jours de l’automne, nous avons profité d’une belle journée d’été pour aller visiter, d’abord à pied, un lieu mythique de la capitale : les “Passages Couverts” ; puis en petit train, les arrondissements n° 1, 2, 8 et 9 de Paris.

Cette journée avait essentiellement pour thème, la découverte des passages couverts de Paris. Ces passages sont des galeries percées entres les immeubles parisiens, au XIXème siècle. Ces passages se trouvent essentiellement sur la rive droite de la Seine dans les 1er, 2ème et 9ème arrondissements. Ils  permettaient aux promeneurs d’échapper aux dangers de la rue et d’éviter les rues mal entretenues, sans trottoirs, voire très boueuses, tout en étant abrités des intempéries. Le développement de ces passages est lié à celui des loisirs à tel point qu’on en trouvera jusqu’à 150 au plus fort de leur succès. Il n’en subsiste désormais plus qu’une quinzaine. Tous ces passages couverts auraient pour ancêtres les galeries construites autour du jardin du Palais-Royal à la fin du XVIIIème siècle.

Départ matinal en car à 7h30 de Vert-le-Petit.
Le rendez-vous avec nos deux conférencières avait été fixé dans la cour du Palais-Royal, où sont installées les colonnes de Buren. Nous nous sommes alors partagés en deux groupes d’environ 20 personnes, pour une visite de Paris de 2h.

La visite a commencé par l’histoire du Palais-Royal (voir la PJ), et surtout la partie relative à la création des passages couverts (voir la PJ). Puis, nous avons emprunté l’une des 4 galeries du Palais-Royal, la galerie Montpensier, nous sommes passés devant le restaurant « le Grand Vefour », nous avons contourné le jardin du Palais-Royal pour aller visiter notre premier passage couvert, la galerie Véro-Dodat, après avoir fait une halte Place de Valois, d’où nous avons pu admirer le siège du ministère de la Culture.

Les deux « conférencières » nous ont fait découvrir 6 élégants “Passages Couverts”, bien cachés au cœur de la Capitale :
   – Vero-Dodat (1826), avec son sol pavé de marbre noir et blanc,
   – Vivienne (1826), sans doute la plus majestueuse,
   – Colbert (1826), au magnifique décor pompéien,
   – des Panoramas (1800), qui doit son nom à des tableaux panoramiques exposés à l’une des entrées, et est connu pour ses boutiques de philatélie,
   – Jouffroy (1845), premier passage construit entièrement en fer et en verre,
   – et Verdeau (1845), rendez-vous des collectionneurs de livres anciens et de cartes postales anciennes.
Cette randonnée guidée dans Paris nous a laissé d’excellents souvenirs, en nous plongeant dans l’ambiance d’une époque festive et d’un quartier historique très vivant. Vous trouverez un descriptif de ces différents passages couverts en cliquant ICI. Ces descriptions rappelleront de bons souvenirs aux participants, mais inciteront peut-être les autres adhérents à reprendre à leur compte cette agréable exploration

Nous avons terminé notre périple pédestre, au bout du passage Verdeau, dans la rue du Faubourg Montmartre, à quelques pas du restaurant que nous avions retenu. Les deux groupes se sont alors retrouvés au “Café H”, où nous avons été accueillis et servis par une équipe souriante, et efficace. Le déjeuner s’est déroulé au 1er étage du restaurant dans une salle spécialement réservée pour nous, dans un cadre original plein de verdure. Au menu : kir ; croustillant de chèvre au miel, ou terrine de campagne et sa confiture d’oignons ; confit de canard avec ses pommes sautées, ou pavé de saumon grillé, sauce citron vert et riz Basmati ; tarte aux fruits, ou crème brulée à la vanille de Tahiti ; vin blanc, vin rouge, vin rosé, et café. La cuisine, faite maison, sans chichi, et très (voir trop) copieuse, a été appréciée par tous. Un seul regret, la quantité de sauce était insuffisante pour accompagner la plâtrée de riz …

Ensuite, nous nous sommes rendus devant la cour carrée du Louvre, pour monter dans le “Petit Train Bleu”, et visiter le Paris du luxe, des affaires et des divertissements, dans les 1er, 2è et 9è arrondissement, quartiers entièrement créés entre le XVIIème siècle du roi Louis XIII, et le XIXème siècle de l’empereur Napoléon III. Le guide nous a alors commenté, pendant 2h (un peu long !), de nombreux lieux illustres : Louvre, Forum des Halles, Palais Royal, Bibliothèque Nationale, place Vendôme, Jardin des Tuileries, place de la Concorde, Madeleine, Opéra Garnier, Bourse, Hôtel Drouot, …
Si les commentaires étaient très clairs et très intéressants, on regrette cependant le manque de visibilité des lieux commentés, à cause de la bâche fixée sur le toit panoramique vitré de chaque voiture … pour cause de canicule. C’est bien dommage, compte tenu du fait que la canicule était déjà bien loin ! De plus le parcours sur certains passages pavés n’était pas très confortable.

Retour à Vert-le-Petit vers 18h30.

Quelques photos de cette journée sont accessibles, pour les adhérents, sur la page : “2018-09-passages-couverts“.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *